Islande: itinéraire sur l'île de feu et de glace!

Après vous avoir donné quelques astuces sur le camping car (article à revoir ici), il est temps que je vous parle de notre itinéraire de 15 jours pour faire le tour de l'île de feu et de glace! Nous sommes partis du 15 mai au 2 juin 2018. Ce fut un magnifique voyage au coeur de la nature avec des paysages qui changent au fils des kilomètres et selon les caprices de la météo. 

L'itinéraire que je vous propose aujourd'hui suit en grande partie la fameuse route 1 qui fait le tour de l'île et permet d'avoir un bon aperçu de l'Islande. Cette route est goudronnée et donc pas de soucis pour la parcourir en camping car à cette période de l'année. Bien entendu, l'accès au route intérieure de l'île (tout particulièrement les routes F) ne sont pas autorisés sans un 4x4. Vous ne pourrez donc pas tout voir en camping car, mais si vous n'avez que 15 jours, la route 1 est un bon compromis. Nous avons rajouté la péninsule de Snaefellsjökull à notre programme e…

La Sicile: bilan d'un voyage contrasté

Ah la Sicile... J'ai d'abord rêvé de la Sicile comme une île où il fait chaud, où les plages sont paradisiaques, où on se balade à travers les minuscules et charmantes ruelles, où l'on mange bien et où on expérimente la dolce vita. En rentrant de mes vacances, j'ai un sentiment mitigé... mais maintenant que j'écris ces lignes, je ne peux que confirmer que oui il fait chaud, oui les plages sont belles, oui les petites ruelles sont charmantes, oui on y mange très bien (le vin aussi se boit bien;-) et oui, on a expérimenté la dolce vita... Ben alors, me direz-vous, pourquoi ce sentiment mitigé?

Ortigia, quartier historique de Syracuse

Je vous explique tout ça dans le bilan de mes 10 jours en Sicile, un voyage que nous avons fait en septembre 2018. Pour une idée de notre périple, la carte de notre itinéraire se trouve à la fin de l'article. Nous avons atterris à Catane où nous avons loué une petite mini cooper. 

Commençons par le positif:
  • La nourriture sicilienne est excellente et variée. Les antipastis, primi piatti, secondi piatti et dolci nous ont fait craquer plus d'une fois. Les produits de la mer (poulpe, sardines, crevettes, moules, divers poissons) étaient toujours frais et délicieux. Croyez en l'estomac de Monsieur qui pourtant n'est pas très produits de la mer;-) Rien que de voir les étals des marchés est un plaisir. Je ne vous parle même pas des canoli alla riccota et des semifreddo a la pistacchio. D'ailleurs, l'une des meilleures pistaches du monde vient de Bronte sur les pentes de l'Etna. Nous y avons fait un arrêt shopping pour ramener tous les produits possibles à base de pistaches;-)
  • Le vin! Il n'y a pas qu'en Toscane que les italiens font de bons vins. Sur les pentes de l'Etna, entre autre, ils produisent des vins subtiles qui méritent le détour, en blanc comme en rouge!
Marché en Sicile
  • L'architecture est très diversifiée. En effet, l'île a été occupée par plusieurs cultures bien différentes au fil des siècles étant donné sa position stratégique au milieu de la mer méditéranienne. Elle a donc subi l'influence des grecs, des arabes, des bizantins et également des normands... Si vous aimez l'histoire et l'architecture, la visite de la Sicile est pour vous! Nous avons beaucoup apprécié la vallée des temples à Agrigento où l'on peut voir des ruines de temples grecs. Assez impressionnant! La vieille ville de Ragusa construite en style baroque vaut également le détour rien que pour se perdre dans ses charmantes ruelles.
Vieille ville de Ragusa
Vallée des temples à Agrigente
  • La réserve naturelle de Zingaro: nous avons fait une randonnée le long d'un sentier côtier au lever du soleil. Après 1h de marche, seuls au monde nous avons profité de nous baigner dans une crique paradisiaque (cala dela disa) avec une eau turquoise et presque chaude;-). Le rêve! Juste la nature et nous!
Crique dans la réserve naturelle de Zingaro (côté Scopello)
  • Coup de coeur des hébergements: Villa La Lumia! Ce domaine situé entre la ville d'Agrigente et la vallée des temples est un havre de paix! Les propriétaires, le père et le fils, sont très accueillants et proposent des chambres répartis dans plusieurs bâtiments. Nous avons choisi une chambre/studio charmant avec cuisine et terrasse privative. Le déjeuner a lieu sur la terrasse avec vue sur les temples. C'est un endroit reposant! Parfois, ils font table d'hôte et nous avons eu la chance de pouvoir profiter du talent culinaire de l'oncle avec que des produits locaux. Nous avons passé un agréable moment chez eux! Je ne peux que vous recommander d'y rester au moins 2 nuits. Plus d'infos : villalalumia.com
Villa la Lumia - notre chambre avec terrasse privée
  • Autre coup de coeur niveau logement: Bosco Ciancio sur les pentes de l'Etna. Un petit domaine charmant à 1000m d'altitude à 30 min en voiture du départ pour l'Etna. Depuis la cour intérieure à côté de l'olivier centenaire, on a une belle vue sur le sommet de l'Etna. Comme l'endroit est éloigné de tout village, le restaurant a su nous faire découvrir une très bonne cuisine sicilienne avec d'excellents vins de la région. Ce fut les 2 derniers jours de notre séjour et nous avons pu nous reposer dans un endroit calme et frais;-) Plus d'infos: boscociancio.it 
Vue sur l'Etna


Et les points négatifs alors? Les voici:
  • La façon de conduire des siciliens... faut s'accrocher! Les limites de vitesse, les stops, les feux rouges, les doubles lignes blanches sont invisibles aux yeux des siciliens! En gros, il n'y a pas de règle et faut rouler aussi vite que possible. J'avoue que j'ai plusieurs fois eu très peur et j'étais très crispé sur le siège passager... (heureusement que je n'ai pas eu besoin de trop conduire... merci Monsieur qui a eu plus de courage que moi!). Honnêtement, c'est fatiguant de conduire sur cette île car il faut être à 100% attentif et regarder partout! C'est pas parce que tu es sur la route principale et que l'autre à un stop qu'il va le faire... Si c'était à refaire, je prévoirais que de petits trajets et plusieurs nuits à chaque étape. Je pense qu'en préparant le voyage, j'ai voulu voir trop de choses et du coup, les trajets étaient trop longs et fatigants. 
  • Les déchets partout! Honnêtement, j'ai vu des pays pas très propres en Asie par exemple, mais je crois que la Sicile gagne la palme d'or! Ce qui m'a choqué c'est de voir l'étendu des dégâts dans une région d'Europe... J'ai du mal à comprendre comment on peut arriver à avoir autant de déchets au bord des routes et même dans certaines villes autour des bâtiments. Le 2ème jour de route, nous avons eu le droit à une grosse averse et les déchets emportés par l'eau ont juste envahis la route et se sont éparpillés dans la nature. Triste! J'avoue, je ne connais pas la politique locale et encore moins les problèmes avec la mafia, mais c'est vraiment dommage de gâcher leurs si beaux paysages ainsi. Je garde malheureusement comme souvenir que la Sicile est une île sale!
Preuve des déchets ;-)
  • La chaleur... en allant en septembre, je pensais avoir encore des températures agréables sans être caniculaire. Ben pas de chance pour moi, la fin septembre fut chaude, humide et donc une atmosphère très lourde. En milieu de journée, la chaleur est étouffante et donc pas très agréable pour visiter. Si vous faites des vacances balnéaires, c'est l'idéal... ce qui ne fut pas mon cas. Quand j'écris ces lignes, j'ai vraiment l'impression que je me suis trompée de façon de voyager en Sicile. Il aurait peut-être fallu rester à un endroit et juste se reposer, se balader à pied et aller à la plage. La Dolce vita, en fait;-)

Vous l'aurez compris la Sicile a de belles choses à offrir, mais à cause des déchets, de la conduite dangereuse et de notre façon de voyager (et peut-être aussi de notre mentalité trop carrée;-)), ce voyage n'a pas été un coup de coeur. La Sicile est une île avec tellement de contrastes qui je suis sure qu'elle ne laisse personne indifférente. Et vous, quel est votre ressenti?

Itinéraire de 10 jours en Sicile

Commentaires

  1. Salut!
    Je passe mes 3 derniers jours en Sicile après 2 semaines d'itinérance en sac à dos. Le temps à part le déluge à Catania et 2 autres jours de pluie qui ont annulé ma traversée au Stromboli (c'est pas grave c'est décalé seulement) j'ai trouvé ça très agréable, jamais trop chaud, mais juste assez pour se baigner.
    J'ai quelques regrets aussi , concernant les villes que j'ai visité, à trop écouter les "on dit que" , j'ai visité des grandes villes sales comme Palermo et Catania, alors qu'il y a la nature et le charme des petits villages comme Taormina (je vois que vous l'avez manqué 😮) Cefalù et les réserves naturelles.
    Je n'ai pas eu la chaaance de conduire, mais prendre des trains et bus chers pendant des heeeures (minimum double du temps avec une voiture ) c'est vraiment épuisant !
    Mais le mieux c'est les rencontres, même si je suis mitigée aussi car en voyageant seule je n'ai pas toujours était très à l'aise quant aux comportements des hommes...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire! C’est toujours intéressant d’avoir le retour d’une personne ayant fait la même île mais de façon différente! Et je pense que le mois d’octobre doit être plus agréable niveau température! Et ça me rassure de savoir que je suis pas la seule à trouver certains endroits sales... bonne fin de voyage alors!😉

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou remarques! Je me ferais un plaisir de vous répondre.